×

07 86 81 45 42

contact@viking.click






Nos valeurs

×

Le réchauffement climatique, dû notamment aux émissions de CO2 dans l’atmosphère, est l’un des défis de notre siècle.
L'impact environnemental du numérique n'est plus à démontrer (cf Wikipédia). Pour illustrer cet impact, la consommation énergétique alimentant les réseaux numériques représente environ 4% des émissions de gaz à effet de serre, plus que l'aviation civile.

Depuis sa création, viking.click s'engage sous différents axes pour que notre activité soit bénéfique pour l'environnement.

Premièrement, notre fournisseur d'infrastructures informatique a été choisi judicieusement. Ce dernier a fixé son objectif d'utiliser 100% d'énergies renouvelables d'ici 2025, de prolonger la durée de vie de ses serveurs et d'atteindre l'objectif de zéro déchet dans ses centres de production d'ici 2030.

Deuxièmement, nous calculons annuellement le nombre de tonnes de carbone rejetés par notre activité. Ces dernières sont plus que compensés par la reforestation et le retrait de quotas de CO2 du marché du carbone.

Qu'est ce qu'un retrait de quota de CO2 ?

Un quota de CO2 équivaut à une tonne de CO2. Dans le cadre du protocole de Kyoto, les installations les plus émettrices de CO2 ont un certains nombre de quotas à ne pas dépasser. Ces quotas peuvent être vendus sur le marché du carbone. En retirant des quotas de CO2, on force les entreprises européennes à réduire leurs émissions. En effet ces quotas de CO2 ne seront jamais utilisés et leur prix est voué à monter.

Comment viking.click participe à la reforestation et force les entreprises européennes à réduire leurs émissions de CO2 ?

En donnant annuellement à des associations, nous compensons plus de CO2 que nous en rejetons. Votre service internet hébergé chez viking.click n'est donc pas neutre en carbone, il capture du carbone.

Pour les années 2020 et 2021, les dons ont été reversés aux associations :
WeForest (reforestation) et Compensators (retrait de quota de CO2).

×
×

La souveraineté des données est un enjeu important de notre siècle.

« Ils règnent sur l'espace numérique, décident de supprimer des contenus, de vendre les données personnelles... Depuis les années 2000, le pouvoir des GAFAM concurrence celui des États et affecte la liberté d'autodétermination des individus, faisant émerger la notion de souveraineté numérique. » (cf. vie-publique.fr).

« Internet est l’une des rares créations de l’homme qu’il ne comprend pas tout à fait (…). C’est la plus grande expérience d’anarchie de l’histoire (…), à la fois source de bienfaits considérables et de maux potentiellement terrifiants, dont nous ne commençons qu’à peine à mesurer les effets sur le théâtre mondial. » (Eric Schmidt et Jared Cohen, The New Digital Age, Knopf, 2013, trad. À nous d’écrire l’avenir, Paris, éd. Denoël, 2013, p. 11).

D'après OVH : « La souveraineté numérique peut être définie comme la capacité d’un État à pouvoir maîtriser l’ensemble des ressources numériques, tant d’un point de vue économique que social et politique , affranchie de tiers ou d’influences extérieures. En somme, avoir une liberté de choix et être moins dépendants des infrastructures, plates-formes ou points d'accès à Internet non-européens.

La souveraineté des données, quant à elle, étend cette notion aux organisations. Elle détermine leur capacité à protéger leurs données d’éventuelles interférences notamment étrangères et donc à agir de manière indépendante en particulier dans des domaines stratégiques à leur développement. La conformité à la réglementation européenne, laquelle limite les possibilités de transferts de données à caractère personnel en dehors de l’Union Européenne, constitue en particulier un gage de souveraineté des données. »

Chez viking.click le terme 'données' englobe vos données personnelles, mais aussi les données liées à l'ensemble de votre activité sur viking.click : vos services internet hébergés, vos noms de domaines, vos mails...

Nous nous engageons à ce que toutes vos données vous appartiennent et puissent être effacées ou récupérées à n'importe quel moment. Notre utilisation de ces dernières se veut la plus transparente possible. En aucun cas nous n'utiliserons une quelconque donnée à des fins commerciales. Aucune donnée personnelle ne sera vendue ou utilisée. De plus notre activité s'engage à avoir un total respect des réglementations, libertés et droits fondamentaux européens, une protection contre les actions d'ingérence étrangères, une conformité avec les normes de sécurité et les référentiels souverains les plus exigeants.

×

En plus des associations liées à la compensation carbone (cf. environnement) viking.click donne annuellement un certain pourcentage de ses revenus à diverses causes.

Depuis notre création nous avons donné à :

2020:
TeamTrees

2021:
Action contre la faim
TeamSeas (Ocean Conservancy)
WeForest
Compensators

×

L'open-source, tel que définit sur Wikipédia : La désignation open source, ou code source ouvert, s'applique aux logiciels (et s'étend maintenant aux œuvres de l'esprit) dont la licence respecte des critères précisément établis par l'Open Source Initiative, c'est-à-dire les possibilités de libre redistribution, d'accès au code source et de création de travaux dérivés. Mis à la disposition du grand public, ce code source est généralement le résultat d'une collaboration entre programmeurs.

Le mouvement open source s'est développé en parallèle du mouvement du logiciel libre qui prône des valeurs philosophiques et politiques de justice, l'open source se focalisant sur des considérations techniques de développement logiciel et ne s'opposant pas à l'utilisation de systèmes intégrés combinant logiciels propriétaires et logiciels open source.

Viking.click défend la culture libre, l'open-source, la libre circulation des données et la décentralisation d'internet.

Nous sommes fiers de n'utiliser que des logiciels open source, dont ceux de la liste non exhaustive suivante :
Debian, Zorin OS, Gimp, FileZilla, Umami, DokuWiki, Apache httpd, Nginx, Kanboard, Jitsi Meet, SilverStrike, Crater, Certbot, DynHost...

Tu dis : « Cette pensée est à moi. » Non mon frère,
Elle est en toi, rien n'est à nous.
Tous l'ont eue ou l'auront. Ravisseur téméraire,
Au domaine commun bien loin de la soustraire,
Rends-la comme un dépôt : Partager est si doux !


- Henri-Frédéric Amiel

×